Des Légos au musée

Tous les musées sont à la recherche d’idées pour attirer de nouveaux publics. Le Nicholson Museum de Sydney qui contient la plus grande collection d’objets préhistoriques, égyptiens, cypriotes, grecs, étrusques et romains d’Australie a mis en œuvre une présentation efficace : monter une exposition en y intégrant des Lego. Après une première exposition, présentée de juillet 2012 à juin 2013 centrée autour d’une maquette en Lego du Colisée de Rome, qui a attiré 90’000 visiteurs, une seconde exposition, focalisée sur l’Acropole d’Athènes a attiré plus de 100’000 visiteurs entre juillet 2013 et juin 2014. Construite par Ryan McNaught, le seul constructeur professionnel certifié Lego de l’hémisphère sud, l’Acropole Lego contient plus de 120’000 briques et a nécessité environ 300 heures d’assemblage. Comme le dit le bâtisseur,  »le modèle est aussi proche de la vraie Acropole que je pouvais le faire. Ce n’est pas un modèle à l’échelle architecturale; il s’agit plus d’une représentation. Les parties les plus difficiles ont été la restitution de toutes les lignes diagonales ». Les monuments principaux y sont modélisés, dont le Parthénon, le temple d’Athéna Niké, l’Erechthéion et les Propylées. Des scénettes constituées de figurines Lego présentent des visiteurs célèbres de l’Acropole comme Agatha Christie ou Sigmund Freud ainsi que des épisodes historiques qui s’y sont déroulés comme Périclès inaugurant le monument, Lord Elgin enlevant les frises du Parthénon, un concert d’Elton John dans l’Odéon d’Hérode Atticus ou une représentation de la pièce d’Œdipe roi dans le théâtre de Dionysos.
Acropolis

 

Face à l’Acropole (Photo : Nicholson Museum)

Cependant, malgré ces succès publics, qui ont permis d’augmenter de plus de 30% le nombre de visiteurs par rapport aux années précédentes ce n’est pas sans surprise que Michael Turner, le conservateur en chef du musée, a reçu à l’improviste dans son courriel une demande du nouveau musée de l’Acropole pour un prêt de cette maquette en Lego pour attirer les jeunes visiteurs. Ouvert au pied de l’Acropole en 2009 avec une vue directe sur le Parthenon, ce musée rassemble toutes les découvertes archéologiques réalisées sur et aux alentours de l’Acropole a l’exception notable des fameux marbres de Lord Elgin prélevés entre 1801 et 1802 et exposés au British Museum. Après une nuit passée largement sans sommeil à réfléchir, Michael Turner décida que le Musée de l’Acropole ne pourrait pas emprunter la maquette en Lego, car il allait tout simplement la donner, car c’est l’issue d’un rêve un peu fou. « Alors que le British Museum refuse de restituer les marbres du Parthénon, le Musée Nicholson de l’Université de Sydney fait don de toute une Acropole! » dit en plaisantant Michael Turner. Le modèle doit arriver au Musée de l’Acropole cette semaine. Quant au Nicholson Museum, surfant sur l’intérêt des modèles en Lego que l’on peut voir ici ou là, il se prépare à présenter au mois de janvier un nouveau modèle: Une Pompéi en Lego.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *